Soma

Dans une société qui se veut libérée, on se rend compte que l’être humain est de moins en moins capable de vivre sans les diktats, l’influence énorme des GAFA et l’emprise que les réseaux sociaux ont sur la pensée personnelle et collective. La création de besoins a généré la dépendance à une emprise globale et l’hypermédiatisation renforce un sentiment de solitude qui semble complètement paradoxal. Le corps est la première chose que l’on voit de l’Autre. C’est encore plus prégnant sur les réseaux sociaux où l’on ne pense qu’à être « liké ». Comment se sent-on alors lorsque l’on se sent femme dans un corps d’homme et inversement ?

 

Dans cette création, j’ai envie de parler des différences sans faire de différence, de parler du souci de l’existence de l’Autre et du respect de sa différence : différence physique, psychologique, intellectuel. Tout ce qui fait l’unicité de la personne et qui enrichit les rapports humains parce que l’Autre est autre. Je veux créer une pièce gaie dans laquelle nous porterons un message de tolérance et d’amour. Je souhaite entamer une reconstruction après ce que nous venons de traverser.  

 

Création : Cie Ephata 

Mise en scène : Catherine Cadol et Sylvain Tribouillard

Interprètes : Anaïs André et Vincent Lemaire 

Soutien à la diffusion : Agence Kiblos

 

Téléchargez le dossier de présentation de Soma ici